Bien protéger ses poules des prédateurs

Article proposé par dans la catégorie Jardin

Les poules sont bien souvent confrontées à de nombreux prédateurs, depuis le ciel, sur la terre, et pour les protéger et leur offrir le meilleur environnement de vie, mieux vaut bien sécuriser son poulailler et son enclos. Pour prendre soin de vos poules, voici les conseils à suivre en matière de sécurité face aux prédateurs qui sévissent.

Dur dur, d’être une poule !

 

Face aux nombreux prédateurs, en effet, il est dur dur d’être une poule et ce, à la ville comme à la campagne !

A la campagne, on peut craindre les belettes, les fouines, les martres, les renards, mais bien sûr les rapaces, les chats également et aussi les chiens, et en ville, les chats qui sont de redoutables prédateurs peuvent être craints de même que certains oiseaux et aussi des chiens. En résumé, mieux vaut opter pour un habitat bien sécurisé pour garantir la protection de vos poules et donc de votre poulailler.

Le poulailler et l’enclos, qui est largement conseillé, doivent être parfaitement conçus et bien pensés. Une surveillance de vos installations reste conseillée également car parfois juste une toute petite brèche peut suffire pour qu’un prédateur puisse s’introduire dans le poulailler.

Les prédateurs et contrairement aux idées reçues n’attaquent pas forcément de nuit, même en plein jour vos poules peuvent être attaquées.

Heureusement, il existe de nombreuses solutions pour garantir plus de sécurité à votre poulailler et nous verrons un peu plus loin lesquelles…

Vous pouvez acheter un poulailler bien sécurisé et vendu en kit, tout comme vous pouvez construire vous-même votre poulailler en réfléchissant bien à tous les équipements qu’il vous faudra pour assurer un habitat sécurisé et pratique à la fois…
 

Les différentes solutions pour bien sécuriser votre poulailler

 

 

Il y a plusieurs solutions pour bien sécuriser votre poulailler et votre enclos.

Cela nécessite certes, des investissements, mais cela vaut la peine… Parmi les solutions, il y a quelques astuces bien connues des éleveurs, mais il y a surtout de bons matériaux à envisager.

La première mesure de protection reste de bien vérifier le poulailler et de s’assurer aussi que celui-ci soit bien fermé chaque soir, aussi pour vous éviter cette corvée vous pouvez opter pour une porte automatique, l’essentiel étant que le poulailler soit parfaitement clos et bien fermé une fois que les poules sont rentrées dans leur habitat.

Si vous n’avez pas de porte automatique, il convient alors de bien prendre la responsabilité de fermer le poulailler, un seul soir ouvert peut créer de sérieux dégâts pour la vie de vos poules.

Il faut éviter les fermetures qui se font avec de simples crochets, les prédateurs tels que les renards ou les fouines sont capables de gratter et de faire sauter les crochets, mieux vaut choisir des verrous.

Si vos pondoirs sont à l’extérieur du poulailler, ce qui arrive parfois, là-encore, il ne faut pas que le pondoir soit fermé par un simple crochet, tout doit être bien pensé et sécurisé.

La porte automatique et électronique est l’accessoire idéal pour assurer une parfaite sécurité, en tout cas c’est la solution qui vous laisse aussi plus de liberté surtout si vous êtes un éleveur.

Qui dit poulailler dit aussi grillage et celui-ci doit être également parfaitement sécurisé, le grillage est utilisé particulièrement pour l’enclos et cet enclos doit être bien fermé, du sol au plafond pour éviter les prédateurs venus du ciel. A ce sujet, il existe désormais des grillages électrifiés qui peuvent fonctionner au solaire, il faut cependant compter deux épaisseurs de grillage, une à l’intérieur et pour éviter que vos gallinacées ne s’électrocutent et une à l’extérieur destinée aux prédateurs qui eux, si ils s’approchent, recevront une décharge électrique. Un peu d’investissement, mais cela vaut le coup. Pour choisir votre grillage à poule, le site MonPoulailler vous apporte l’information nécessaire, pour le bien de vos galinacées.

Si vous optez pour un simple grillage, il faudra impérativement que celui-ci soit enterré dans le sol et à plus de 40 centimètres de profondeur, ou alors, il faudra qu’il soit monté sur une bordure de béton, cela évite ainsi aux prédateurs de gratter et creuser pour passer sous le grillage.

Pour le haut de l’enclos, il existe des solutions filets qui évitent ainsi aux rapaces d’attraper une poule. Il faut que le grillage soit bien posé dès le départ, bien tendu.

La plupart des prédateurs tenteront toujours de s’introduire par le bas du grillage, voilà pourquoi, cette partie doit être bien construite. Il faut un grillage épais bien résistant. Si vous optez pour le filet pour le toit de votre enclos, veillez alors à finir votre grillage des côtés avec une courbure dirigée vers l’extérieur en formant un angle à 30° environ.

En hauteur, un grillage de 2 mètres de haut non sécurisé ne sert à rien, mieux vaut entre 1,20 et 1,50 m de haut et bien sécurisé. Grillage et filet électrifiables offrent des solutions fiables, à conditions de bien sécuriser une partie intérieure de l’enclos, car il ne faut pas que vos poules puissent atteindre les parties électrifiées.

Parmi quelques astuces bien connues des éleveurs, il y a celle des odeurs, car un prédateur comme un renard est très sensible aux odeurs, bien souvent certains prédateurs préféreront fuir… Certains éleveurs déposent ainsi des touffes de poils de chiens, des cheveux, ils urinent aussi aux mêmes endroits, le chien peut entrer dans l’enclos quand les poules sont au poulailler…

Il y a aussi le bruit, une radio allumée peut éviter aux prédateurs de s’approcher d’un peu trop près du poulailler, les ultrasons sont également utilisés, aujourd’hui il existe des modèles solaires.

Les lampes extérieures avec détecteur de mouvements sont également parmi les solutions qui sont fréquemment utilisées.

En bref, il est toujours plus facile de bien concevoir dès le départ son poulailler plutôt que d’avoir sans cesse à acheter ensuite des accessoires pour se débarrasser des prédateurs, pensez donc à bien renforcer l’habitat de vos poules et leur enclos si vous n’avez pas de poulailler sécurisé. La prédation reste toujours un risque mais avec les moyens cités avant, vos poules se sentiront bien plus en sécurité et vous donneront donc plus aisément de bons oeufs frais…

Je note l'article et je repars avec mon cadeau : 
Soyez le premier à noter
Sur le même thème
Ajouter un commentaire
Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire