Projet d’une piscine intérieure : tout savoir sur les prix et les modèles

Article proposé par dans la catégorie Univers de la piscine et du spa

 Au sommaire

La piscine intérieure possède de nombreux atouts. Une baignade assurée toute l’année, quelle que soit la saison. C’est un véritable équipement de confort pour profiter d’un agréable moment de détente et de fraîcheur au quotidien. Voici ce qu’il faut comprendre sur le projet de piscine intérieure.

Les caractéristiques d’une piscine intérieure

La piscine intérieure est différente de la piscine extérieure. Son installation répond à des contraintes spécifiques. La piscine intérieure permet de profiter d’une piscine toute l’année par tous les temps. Un véritable lieu de vie dans votre maison pour passer de bons moments. Ce type de piscine peut prendre place dans la maison ou dans la véranda. La construction d’une piscine intérieure requiert l’obtention d’un permis de construire. Mais le permis n’est pas obligatoire si la piscine est construite dans un bâtiment préexistant sans modifier le volume et l’aspect extérieur de celui-ci.

Prix d’une piscine intérieure

La piscine intérieure est un peu plus chère qu’une piscine classique. Le prix de la construction d’une piscine intérieure dépend de la taille et des matériaux que vous souhaitez pour votre piscine. Le type d’aménagement qui vous convient est également pris en compte. Avant de penser à installer une piscine intérieure dans votre maison, il faut que votre logement soit adapté. L’expertise d’un professionnel est nécessaire pour évaluer votre maison si elle peut recevoir une piscine d’intérieur. L’emplacement de la piscine doit avoir un sol bien stable. Il doit permettre la mise en place d’un système de ventilation et de raccordements.

L’entretien d’une piscine intérieure

Une piscine intérieure a besoin davantage d’entretien parce qu’elle est utilisée fréquemment. En effet, elle peut être utilisée, à tout moment de la journée peu importe le temps qu’il faut à l’extérieur. L’entretien d’une piscine intérieur est une tâche qu’il faut prendre au sérieux. Elle doit être faite de manière régulière. Il est préférable d’effectuer une analyse de l’eau de votre piscine intérieure une fois par semaine. Vérifiez le pH pour savoir si l’eau a besoin de rééquilibrage. Le fond doit être traité au chlore ou à l’oxygène actif au moins une fois par semaine. Des opérations simples qui vous permettent de mettre un terme à la prolifération des microorganismes. À l’aide d’un robot de piscine, nettoyez efficacement le fond de la piscine et les parois. Un appareil qui aspire les débris et les saletés au fond de la piscine. Consultez un comparatif des meilleurs robots pour piscine afin de bien choisir le modèle adapté. Mettez en route quelques heures par jour la filtration de votre piscine intérieure pour préserver la qualité de l’eau.  

Quel type de piscine intérieure choisir?

La piscine intérieure invite à la baignade toute l’année. Un bassin abrité pour faire quelques brasses quand vous en avez envie pour vous détendre. Mais, pour avoir une piscine intérieure chez soi, il faut choisir parmi les modèles disponibles. Les piscines intérieures en PVC ou piscine autoportante sont les modèles les moins chers du marché. Elles sont simples à mettre en place. Il suffit de monter votre piscine quand vous en avez besoin et de le replier une fois que vous avez fini de vous baigner. La durée de vie de ce type de piscine est limitée. Les piscines intérieures en coque sont des modèles conçus pour être enterrés. Ce type de piscine est onéreux, mais il est très résistant. Les piscines intérieures en kit sont parfaites si vous avez un budget serré. Elles sont plus solides que les piscines en PVC. Le modèle le plus résistant de tous est la piscine en béton. Il s’agit d’une piscine intérieure que vous personnalisez en fonction de vos envies en sélectionnant les matériaux et les finitions qui vous plaisent.

 

Avant que vous ne partiez, ça vous dit un petit cadeau ?

Pour en profiter, notez l'article et le cadeau apparaitra comme par magie !

Je note l'article et je repars avec mon cadeau : 
Soyez le premier à noter

Le saviez-vous ? Consommer de la viande rouge régulièrement représente une empreinte carbone de 3 300 kg et il faudrait 22 arbres pour les compenser !

Je calcule mon empreinte carbone

Sur le même thème
Ajouter un commentaire
Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire