Changement des fenêtres : quel coût pour les ménages ?

Article proposé par dans la catégorie

 Au sommaire

Votre habitation a parfois besoin que vous lui donniez un second souffle pour vous procurer plus de confort. De nombreux travaux peuvent être entamés pour changer certains éléments de votre maison. Cela va des installations sanitaires aux équipements inclus dans le gros œuvre tels que les fenêtres. Comme toutes les autres parties de votre maison, remplacer vos menuiseries revient à engager des frais. Leur montant varie en fonction de différents paramètres. Quel est le coût du changement des fenêtres pour un ménage ?

Profitez d'un coût allégé pour vos changements de fenêtres avec des aides de l'État

Le changement des fenêtres est une opération qui peut s'avérer assez onéreuse. Cela est d'autant plus vrai si vous les remplacez totalement au lieu de les réparer. Toutefois, il est envisageable de faire en sorte que les coûts entraînés par ce projet soient aussi bas que possible. Lors de vos travaux de rénovation, pensez à vous tourner vers les différentes aides pour le changement de fenêtres rendues accessibles par l'État. Certaines conditions sont tout de même liées à leur octroi. Vous devez vérifier que vous les remplissez avant de vous lancer dans votre projet.

MaPrimeRénov'

MaPrimeRénov' est une aide distribuée par l'Anah (Agence nationale de l'habitat) et instaurée en 2020. Autrefois réservée exclusivement aux foyers modestes, elle a évolué depuis pour s'adapter aux besoins de tous. Aujourd'hui, il est possible pour les propriétaires (bailleurs ou occupants) et les copropriétaires d'en profiter. Même si elle permet de financer une partie de votre changement de fenêtres, il ne s'agit pas de son véritable but.

Cette aide a été mise en place pour favoriser les travaux d'amélioration des performances énergétiques. Autrement dit, avec MaPrimeRénov », vous pouvez avoir des fenêtres neuves tout en réduisant la consommation d'énergie de votre habitation. C'est l'une des raisons pour lesquelles je vous la recommande particulièrement. Elle vous donne la possibilité d'atteindre votre objectif à moindre coût tout en adaptant votre logement aux dernières normes écologiques. Obtenir ce soutien financier vous est donc bénéfique sur deux plans.

Pour qu'il vous soit octroyé, vous serez dans l'obligation de justifier des différentes ressources perçues par votre foyer. En d'autres termes, il faudra donner une estimation du niveau de vos revenus. Le montant de la prime y est directement rattaché. Il s'élève de 40 € à 100 € par équipement selon que votre ménage est considéré comme très modeste, modeste ou intermédiaire. Dans l'un ou l'autre de ces cas, pour savoir si vous êtes éligible, vous devez constituer un dossier. Il est à déposer sur un site adapté ou via votre artisan certifié RGE.

MaPrimeRénov' Sérénité

MaPrimeRénov' sérénité est également une aide dont vous pouvez profiter pour financer les travaux de changement de fenêtres. Contrairement à l'aide MaPrimeRénov', cette dernière ne se base pas uniquement sur le revenu de votre ménage. Elle dépend majoritairement du niveau d'économies d'énergie que vous réaliserez avec les travaux.

En termes simples, son obtention est liée au gain de performance énergétique globale entraîné par les travaux. Il faut que ce dernier soit d'au moins 35 %. C'est uniquement à partir de ce moment que les ressources du foyer entrent en ligne de compte. Si ces dernières vous placent dans la catégorie des ménages modestes, 35 % du coût des travaux seront financés.

Dans le cas des ménages très modestes, le financement est à hauteur de 50 % des travaux. Cela ne veut toutefois pas dire que le montant du financement est illimité. Il est soumis à un plafond de 30 000 €. À titre illustratif, considérez que le remplacement de toutes vos fenêtres exige un budget de 100 000 €. Si vous êtes considéré comme un ménage modeste, le financement devrait être de 35 000 € pour respecter le taux de 35 %.

Toutefois, l'aide apportée n'excédera pas 30 000 €. Une caractéristique très intéressante de l'aide MaPrimeRénov' Sérénité permet de contourner cette limitation. En effet, elle peut être cumulée à d'autres solutions de financement pour alléger votre charge au maximum.

L'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

Cette aide de l'État est accordée sous forme de prêt bancaire. Sa particularité est que le taux d'intérêt est nul. Autrement dit, vous n'aurez à rembourser que la somme exacte du prêt. Cette dernière varie de 7000 € à 30 000 € en fonction de vos besoins. Depuis janvier 2022, il est même possible d'obtenir jusqu'à 50 000 €. Bien entendu, cela concerne uniquement les travaux de rénovation thermique, dont le remplacement de fenêtres.

Pour y être éligible, vous devez être un propriétaire vivant dans la maison à rénover. Cette dernière doit en plus vous servir de résidence principale depuis au moins deux années. Pour obtenir l'éco-PTZ, il faudra vous rapprocher d'une banque. Veillez à vous assurer que cette dernière dispose d'un accord signé avec l'État pour l'octroi de ce prêt. Aucune condition impliquant le niveau de votre revenu n'est définie.

Comparez les coûts de changement de fenêtres en fonction des spécificités des travaux

Afin de connaître le coût de votre changement de fenêtres, vous devez prendre en compte divers critères. Ces derniers ne vous donnent pas un prix fixe, mais une fourchette qui vous permettra d'établir un budget. Connaître tous les paramètres à l'origine des variations des dépenses à faire pour vos travaux peut vous aider à mieux vous préparer.

Les artisans chargés des rénovations

Bien que le travail à effectuer soit le même, le coût des travaux variera d'un professionnel à un autre. Afin d'avoir la meilleure option, je vous recommande de faire une comparaison de devis de plusieurs experts. De cette façon, vous pourrez prendre votre décision sur une bonne base.

L'importance des travaux

Il est évident que vos travaux seront aussi coûteux qu'ils seront importants. Ce paramètre peut se mesurer au nombre de fenêtres à changer, à leur taille ou encore au niveau de technicité que cela implique. Remplacer 6 fenêtres ne vous reviendra pas au même prix si vous en changez seulement 3. Pour faire des économies, sélectionnez celles qui sont prioritaires par exemple. Aussi, si vos travaux sont difficiles à réaliser du fait du niveau de compétence requis, vous devrez probablement payer plus cher.

Le vitrage de vos fenêtres

Les fenêtres ne sont pas composées que de bois ou d'aluminium. Il faut ajouter aussi des éléments comme le vitrage qui apportent une touche de sophistication. Ses caractéristiques peuvent agir sur le prix de vos travaux. Si vous optez pour un vitrage simple, vous aurez fait le choix le plus économique.

Le double et le triple vitrage sont des options plus onéreuses, car ils sont plus résistants et plus isolants. Pour plus d'esthétisme, vous pouvez avoir du verre opaque, transparent ou sablé. Ce sont autant de critères qui changeront le coût total de vos travaux de changement de fenêtres.

Les matériaux des ouvertures

Il existe différents types de matériaux pour les fenêtres. Le choix que vous faites à ce niveau affecte aussi le coût des travaux de remplacement.

Le PVC

Le PVC est un matériau très pratique. Il est très souvent utilisé pour les fenêtres en raison de ses nombreuses propriétés. Il faut un excellent isolant phonique et thermique. Il peut donc participer à la réduction de la consommation d'énergie et rendre votre intérieur plus calme. Sa malléabilité le rend facile à manipuler pour correspondre à vos exigences.

Nécessitant peu d'entretien, le PVC est assez durable. Il résiste aux variations de température et à l'humidité. Il peut donc être exposé dans une certaine mesure aux intempéries. Il s'agit par ailleurs d'une matière entièrement recyclable. Elle pourrait donc vous combler si vous en faites le choix pour vos fenêtres. Si tel est le cas, vous serez ravi de savoir qu'il s'agit d'un des matériaux aux prix les plus abordables du domaine.

Le bois

Comme le PVC, le bois est aussi très fréquent dans l'installation de fenêtres. Son côté naturel ajoute de l'authenticité à votre déco. Il s'agit d'ailleurs de l'une des raisons pour lesquelles il est autant apprécié. Il dispose tout de même de nombreuses propriétés qui sont à son avantage. Le bois est un excellent isolant thermique. Avec un tel matériau, les économies d'énergie peuvent être vraiment significatives.

Il est durable et résistant, ce qui en fait un bon moyen de renforcer vos fenêtres pour limiter les risques d'effraction. Toutefois, le bois demande un entretien rigoureux et régulier. Il doit aussi être traité pour supporter l'humidité et repousser les insectes. En raison de sa délicatesse, cette matière peut être assez onéreuse. Cela est d'autant plus vrai si vous vous tournez vers les essences de bois nobles.

L'aluminium

Pour vos nouvelles fenêtres, vous pouvez aussi faire le choix de l'aluminium. Il est assez simple à installer et offre une grande variété de couleurs. Il confère un style contemporain à vos fenêtres tout en leur octroyant un bon niveau de durabilité.

Il s'agit du matériau à privilégier pour avoir une bonne isolation acoustique. Quant à son entretien, il est très simple et ne demande pas de dispositions particulières. Étant donné qu'il est assez répandu, son coût est également plus raisonnable que celui de nombreux autres matériaux.

L'un des principaux avantages de l'aluminium est qu'il peut aisément être associé à d'autres éléments pour des fenêtres uniques. Il permet une très bonne combinaison avec le bois dont il comble les insuffisances. En optant pour ce duo, vous aurez des fenêtres plus robustes, plus résistantes à l'usure et aux effractions. Il vous faudra toutefois prévoir un budget assez conséquent.

 
Je note cet article, je gagne un cadeau
Soyez le premier à noter
Article proposé par dans la catégorie

Publié le Lundi 28 mars 2022 (mis à jour le Lundi 28 mars 2022)

Sur le même thème
A propos de Christophe

Portrait de ChristopheCe que j'aime avant tout, c'est être dehors, profiter de la nature et du soleil quand il ose montrer ses rayons.

Alors dès que je peux jardiner, bricoler ou même juste admirer les légumes de mon potager, je ne m'en prive pas !

La photo est une autre de mes passions et, vous l'aurez compris, elle s'inscrit totalement dans mon envie de nature, notamment au travers des photos macros de plantes ou d'insectes.

L'appareil photo est mon fidèle ami pour immortaliser mes bricolages à la maison, mes réalisations au jardin ou au potager et ainsi pouvoir en faire des tutos pour aider ou donner des idées aux visiteurs de Jardin et Maison.

Alors vous l'aurez compris, ce site me ressemble, il réunit quelques unes de mes passions, mais est également une invitation à venir les partager si vous aussi, vous vous reconnaissez dans ce portrait.

Vous pouvez me contacter via le formulaire de contact, sur Twitter, Facebook ou Pinterest !

 
Ajouter un commentaire
Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire