Comment réaliser la pose d'une verrière d'intérieur ?

Article proposé par dans la catégorie Décoration intérieure

 Au sommaire

Star des intérieurs, la verrière apporte du caractère au décor d’une maison et impose son style avec brio.

Cette séparation vitrée permet de délimiter les espaces, sans pour autant les encloisonner.

De quoi faire baigner de lumière naturelle une pièce, tout en gardant l’intimité du lieu !

Si comme beaucoup, vous avez succombé au charme de cette cloison, voici un guide pour réaliser la pose de votre verrière.

verriere

Quels sont les outils nécessaires à la pose d’une verrière d’intérieur ?

La verrière d’intérieur se présente indéniablement comme un véritable objet déco. Très esthétique et chic, celle-ci est généralement posée sur une demi-cloison ou un muret. Si vous envisagez d’installer une verrière dans votre intérieur, voici les principaux outils requis :

  • Un mètre
  • Un niveau
  • Un cutter
  • Une pince à couper
  • Un tournevis cruciforme
  • Un crayon à mine
  • Une visseuse électrique
  • Un marteau
  • Un maillet
  • Une cartouche de joint acrylique
  • Un pistolet

Pour effectuer la pose de la verrière en toute sécurité, il est recommandé de réaliser l’installation à deux. Vous devez également vous munir des équipements de protection, à savoir :

  • Des gants
  • Des lunettes
  • Des bouchons d’oreilles
  • Des chaussures de sécurité

À noter que la qualité du matériel utilisé n’est pas à négliger. Dans ce cas, rendez-vous chez bricovis.fr, un spécialiste de la vente en ligne de vis et d’éléments de fixation. Cette boutique vous propose exclusivement des outils performants pour tous vos projets exigeants.

Quelles sont les étapes pour poser une verrière ?

Ça y est ! Vous avez pu réunir le matériel nécessaire. Pour réaliser la pose de votre verrière de la façon la plus soignée et esthétique possible, suivez les étapes suivantes.

#1 Préparer le terrain

Tous types de sol ou de mur peuvent accueillir une verrière. Il vous suffit d’avoir les vis de fixation adaptées. Mais avant de démarrer cette opération, il est tout d’abord crucial de vérifier si le support de la verrière est bien rectiligne. Son épaisseur ne doit pas être en dessous de 50 mm. Par ailleurs, assurez-vous que le support corresponde exactement aux dimensions de votre verrière.

#2 Fabriquer les cadres

La deuxième étape consiste à marquer et à percer les trous d’accroche. Ces derniers vont permettre de fixer le cadre métallique de la verrière. Vérifiez si le cadre entre bien dans l’ouverture. Il faudra, par la suite, décider de quel côté sera le rebord.

Attention, toutefois, car pour une grande verrière, le recours à deux cadres est hautement recommandé. Ainsi, au moment du vissage, maintenez-les ensemble avec un serre-joint.

#3 Fixer les cadres

Assurez-vous que les deux cadres se collent bien. Pour éviter tout jeu, veillez à les serrer au maximum. Si besoin est, vous pouvez ajuster votre cadre à l’aide de cales positionnées en dessous. Quand c’est fait, fixez chacun de vos cadres au plafond.

#4 Assembler les châssis

En général, l’emballage du châssis fournit déjà les instructions nécessaires pour le monter. Il ne vous reste donc plus qu’à les suivre.

Le travail consistera à réaliser le positionnement de la verrière sur l’emplacement. La cloison est d’abord présentée à vide. Puis, avec un niveau, l’horizontalité et la verticalité de la structure vont être contrôlées. Il peut parfois être nécessaire d’effectuer un réajustement, avec les petites cales fournies. Enfin, fixez la verrière avec les vis adaptées.

#5 Poser le joint de vitrage sur le cadre

Bien avant de coller les joints, il est important de mesurer les feuillures intérieures de chaque montant du châssis. Vous pouvez, par la suite, couper les joints autocollants à ces mesures. Cette opération peut se faire avec un cutter ou des ciseaux. Puis, placez les joints sur la feuillure de chaque travée de votre verrière.

#6 Appliquer le vitrage et poser les parcloses

La dernière étape va consister à présenter le vitrage sur le cadre. Pour ce faire :

  • Maintenez le verre plaqué,
  • Fixez les écrous et les vis sur les profils du milieu,
  • Placez les parcloses, avec une cale en bois et un maillet,
  • Vissez les parcloses :
    • en haut,
    • en bas,
    • en latéral,
  • Appliquez le joint de silicone entre la verrière et la cloison. Ceci permet d’assurer le maintien du vitrage.

5 erreurs courantes à éviter avant de poser la verrière

Vous souhaitez illuminer vos intérieurs grâce à une verrière ? Sachez qu’il existe quelques précautions à prendre pour un résultat chic et esthétique. On vous présente ci-après les erreurs les plus courantes que les gens commettent avant de poser leur verrière.

Erreur 1 : installer sa verrière seul

À moins d’être un bon bricoleur, il est généralement recommandé de ne pas s’aventurer seul dans de tels travaux. L’idéal serait de faire appel à des professionnels.

Erreur 2 : choisir une verrière de mauvaise qualité

Plusieurs modèles de cloisons séparatives  de moindre qualité existent. Le hic, c’est que celles-ci sont fabriquées à partir de matériaux bon marché et fragiles. Leur durée de vie va donc être limitée. Par ailleurs, une fois placées dans des pièces d’eau comme la salle de bains, elles risquent de se détériorer vite. C’est pourquoi, si vous voulez privilégier la longévité de la verrière, il vaut mieux investir dans un produit de qualité.

Erreur 3 : croire qu’une verrière s’associe uniquement au style industriel

Les verrières d’intérieur peuvent s’associer à n’importe quel style. Elles s’intègrent parfaitement aussi bien dans les habitats modernes que dans les intérieurs plus rustiques. Sachez, par ailleurs, que l’on peut jouer avec l’emplacement, la hauteur et le coloris de la verrière pour choisir le style à donner à la déco de la pièce. Si vous l’installez à un mètre du sol ou à mi-hauteur, cela donnera à la verrière un style classique. Par contre, si vous l’habillez de blanc, votre verrière revêtira un esprit plutôt campagnard.

Erreur 4 : penser qu’une verrière exige beaucoup d’entretien

Si vous croyez que cet élément de décoration nécessite énormément d’entretien, détrompez-vous ! En fait, aucun geste spécifique n’est à prévoir. Pour préserver l’état de votre verrière, il faut tout simplement nettoyer régulièrement la partie métallique. Ceci peut se faire avec des produits agressifs ou acides.

Erreur 5 : se limiter à la cuisine et au salon

Une erreur très courante consiste à cantonner les verrières aux cuisines et aux salons. Or, elles peuvent très bien se placer dans toutes les pièces de vie, qui nécessitent une petite touche de lumière. Bureau, salle de bains, chambre, salle à manger… la verrière est adaptée à n’importe quel espace de votre logement.

Je note cet article  : 
Moyenne des avis : 5 (1 vote)
Article proposé par dans la catégorie Décoration intérieure

Publié le Jeudi 21 janvier 2021 (mis à jour le Jeudi 21 janvier 2021)

Sur le même thème
A propos de Christophe

Portrait de ChristopheCe que j'aime avant tout, c'est être dehors, profiter de la nature et du soleil quand il ose montrer ses rayons.

Alors dès que je peux jardiner, bricoler ou même juste admirer les légumes de mon potager, je ne m'en prive pas !

La photo est une autre de mes passions et, vous l'aurez compris, elle s'inscrit totalement dans mon envie de nature, notamment au travers des photos macros de plantes ou d'insectes.

L'appareil photo est mon fidèle ami pour immortaliser mes bricolages à la maison, mes réalisations au jardin ou au potager et ainsi pouvoir en faire des tutos pour aider ou donner des idées aux visiteurs de Jardin et Maison.

Alors vous l'aurez compris, ce site me ressemble, il réunit quelques unes de mes passions, mais est également une invitation à venir les partager si vous aussi, vous vous reconnaissez dans ce portrait.

Vous pouvez me contacter via le formulaire de contact, sur Twitter, Facebook ou Pinterest !

 

Ajouter un commentaire
Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire