Cotoneaster frigidus

Cotonéaster

 

Photo de Cotoneaster frigidus - Cotonéaster

Pas de photo pour le moment pour Cotoneaster frigidus - Cotonéaster

plus
Ajouter une photo de Cotoneaster frigidus

A noter : Vous devez être propriétaire de la photo postée et elle ne doit pas être soumise à droits d'auteur.

Jardin et Maison ne saurait être responsable de photos postées enfreignant cette règle

Cotonéaster (Cotoneaster frigidus) - Description

Le cotonéaster est originaire des régions tempérées d'Asie, d'Europe et d'Afrique du Nord. Il s’agit d'un arbuste très populaire dans les jardins, cultivé pour son allure attrayante et ses fruits esthétiques.

Nom commun : 

Cotonéaster

Type de Plante  : 

Arbuste Comestible

Cycle  : 

Vivace

Couleur des fleurs  : 

Blanc

Couleur des feuilles  : 

Vert

Température : thermometre froid -29°Cthermometre chaud 42°C

Ensoleillement : texte alternatiftexte alternatiftexte alternatiftexte alternatif

Besoin en eau : texte alternatiftexte alternatiftexte alternatiftexte alternatiftexte alternatif

Cotonéaster (Cotoneaster frigidus) - Prix

Cliquez ici pour connaître le prix de Cotoneaster frigidus

Cotonéaster (Cotoneaster frigidus) - Entretien

Floraison de Cotonéaster (Cotoneaster frigidus)

Les fleurs des cotonéasters sont blanches ou rose et fleurissent au printemps, suivies de fruits rouges en automne. Les espèces à feuillage persistant donnent davantage de fruits exposées en plein soleil.

Multiplication de Cotonéaster (Cotoneaster frigidus)

Effectuez les semis à maturité, en automne, en bac dans un châssis froid. Les châssis froids sont des structures protectrices, placées en extérieur afin de multiplier et de cultiver des plantes. Vous pouvez également les multiplier en enracinant des boutures à mi-maturité à la fin de l'été pour les espèces à feuillage persistant et à feuilles caduques. Les boutures à mi-maturité sont des boutures prélevées sur du bois semi-mûr. Au début de l'été, les espèces à feuilles caduques peuvent être multipliées en enracinant des boutures herbacées. Les boutures herbacées sont prélevées à partir des extrémités des pousses des plantes et sont plus dures que les boutures demi-herbacées.

Maladie de Cotonéaster (Cotoneaster frigidus)

Limaces, escargots, tétranyques et kermès. Autres problèmes rencontrés: chancre de la tige, brûlure bactérienne et oïdium.

Croissance de Cotonéaster (Cotoneaster frigidus)

Les plantes de ce genre mesurent entre 60cm et 7,60 m de haut. Les plantes à feuillage persistant s'épanouissent mieux au soleil ou sous une ombre partielle, alors que les espèces à feuilles caduques prospèrent en plein soleil. Cultivez le cotonéaster dans une bordure d'arbustes, en écran, en haie ou contre un mur. Les espèces naines vivent mieux dans des jardins rocailleux et les plantes rampantes (C. cashmiriensis) font d'excellents couvre-sols.

Besoins de Cotonéaster (Cotoneaster frigidus)

Les cotonéasters ne sont pas exigeants quant au type de sol, mais ils préfèrent un sol sec ou pauvre à un sol riche et humide.

Cotonéaster (Cotoneaster frigidus) - Bon à savoir

La consommation de graines de cotonéaster peut entraîner des maux d'estomac.

Où acheter Cotonéaster ?

Vous souhaitez acheter Cotonéaster ?

Visitez notre site partenaire en cliquant ici !

Photos de la communauté
A lire sur Jardin et Maison