A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Elaeagnus angustifolia

Olivier de Bohême

Olivier de Bohême (Elaeagnus angustifolia) - Photos de la communauté

plusCliquez ici pour ajouter une photo de Elaeagnus angustifolia

A noter : Vous devez être propriétaire de la photo postée et elle ne doit pas être soumise à droits d'auteur.

Jardin et Maison ne saurait être responsable de photos postées enfreignant cette règle

Olivier de Bohême (Elaeagnus angustifolia) - Description

E. angustifolia est originaire d'Europe et d'Asie. Elle produit de petites fleurs jaunes tirant sur le vert très parfumées au début de l'été, puis des fruits ressemblant à de minuscules olives. Elle tolère toutes les conditions météorologiques.

Nom commun : 

Olivier de Bohême

Type de Plante  : 

Arbre

Cycle  : 

Vivace

Largeur maximum : 

915 cm

Hauteur maximum : 

915 cm

Couleur des fleurs  : 

Blanc

Couleur des feuilles  : 

Argent

Température : thermometre froid -46°Cthermometre chaud 42°C

Ensoleillement : texte alternatiftexte alternatiftexte alternatiftexte alternatif

Besoin en eau : texte alternatiftexte alternatiftexte alternatiftexte alternatiftexte alternatif

Olivier de Bohême (Elaeagnus angustifolia) - Prix

Olivier de Bohême (Elaeagnus angustifolia) - Entretien

Floraison de Olivier de Bohême (Elaeagnus angustifolia) : 

Les fleurs inappréciables mais très parfumées sont suivies de fruits décoratifs. Les plantes à feuilles persistantes fleurissent à l’automne.

Multiplication de Olivier de Bohême (Elaeagnus angustifolia) : 

Semer les graines à l’automne sous couche froide. Les couches froides sont des structures protectives situées à l’extérieur pour la propagation et la culture de plantes. Les espèces à feuilles caduques peuvent être propagées avec des boutures de bois vert à la fin du printemps, et des boutures de bois vert en été. Possibilité d’utiliser également les surgeons, à retirer à l’automne. Les plantes à feuilles persistantes peuvent être reproduites«à la volée» avec des boutures de bois vert (enracinement en été). Les boutures de bois vert sont des boutures de bois qui ne sont pas encore arrivées à maturité.

Maladie de Olivier de Bohême (Elaeagnus angustifolia) : 

Nématodes à «dagues». Surveiller également tout signe de chancre, dépérissement, maladie fongique, pourridié, et rouille, qui sont assez courants.

Croissance de Olivier de Bohême (Elaeagnus angustifolia) : 

Arbustes ou petits arbres à feuilles persistantes ou à feuilles caduques. Utiles comme plantes-écrans, elles poussent rapidement au départ et deviennent denses et robustes, avec un entretien réduit. Le feuillage des plantes à feuilles persistantes se distingue par des taches argentées ou marron sur les feuilles qui reflètent le soleil et font scintiller les plantes. L’Elaeagnus offre les meilleurs résultats en plein soleil même si les plantes à feuilles persistantes poussent bien avec une exposition mi-ombre. N’apprécie pas l’humidité. Bons résultats sur une bordure, comme arbuste, ou séparément. Les plantes à feuilles persistantes constituent d’excellentes haies.

Besoins de Olivier de Bohême (Elaeagnus angustifolia) : 

L’Elaeagnus tolère les conditions marines, la chaleur et le vent. Une fois établies, les plantes tolèrent une sécheresse importante. Arrosage régulier à réduit. L’Elaeagnus offre les meilleurs résultats sur un sol fertile, bien drainé.

Olivier de Bohême (Elaeagnus angustifolia) - Bon à savoir

En Grèce antique, on l’appelait l’«olivier sauvage» et alimentait les autochtones américains et les Inuits.

Où acheter Olivier de Bohême ?

Vous souhaitez acheter Olivier de Bohême ?

Visitez notre site partenaire en cliquant ici !

Note : 
Moyenne des avis : 1 (2 votes)
A lire sur Jardin et Maison