Epilobium canum

Épilobes

 

Photo de Epilobium canum - Épilobes

Pas de photo pour le moment pour Epilobium canum - Épilobes

plus
Ajouter une photo de Epilobium canum

A noter : Vous devez être propriétaire de la photo postée et elle ne doit pas être soumise à droits d'auteur.

Jardin et Maison ne saurait être responsable de photos postées enfreignant cette règle

Épilobes (Epilobium canum) - Description

L’épilobe provient des régions tempérées et subarctiques des deux hémisphères. Le fruit est une mince capsule cylindrique qui contient de nombreuses graines enveloppées dans un duvet soyeux et doux; il disperse ses graines très efficacement dans le vent. À certains endroits, on le considère comme une mauvaise herbe.

Nom commun : 

Épilobes

Cycle  : 

Annuel

Largeur maximum : 

75 cm

Hauteur maximum : 

60 cm

Couleur des fleurs  : 

Rouge

Couleur des feuilles  : 

Vert

Température : thermometre froid -7°Cthermometre chaud 35°C

Ensoleillement : texte alternatiftexte alternatiftexte alternatiftexte alternatif

Besoin en eau : texte alternatiftexte alternatiftexte alternatiftexte alternatiftexte alternatif

Épilobes (Epilobium canum) - Prix

Cliquez ici pour connaître le prix de Epilobium canum

Épilobes (Epilobium canum) - Entretien

Floraison de Épilobes (Epilobium canum)

Retirer les fleurs fanées pour encourager la floraison. Les fleurs à 4 pétales sont roses ou blanches et fleurissent du printemps jusqu’à l’automne.

Multiplication de Épilobes (Epilobium canum)

Propager avec des graines; les semer lorsqu’elles sont mûres, ou au printemps, dans des pots sous couche froide. Reproduction «à la volée» possible en divisant à l’automne ou au printemps, ou avec des boutures herbacées issues des entre-cœurs au printemps. L’épilobe à feuilles étroites pousse si bien qu’il faut la planter de manière clairsemée, espacée de 1 à 2 m. La division implique la propagation de la plante en la séparant en 2 plantes ou plus. Chaque partie possède son propre système radiculaire, et plusieurs pousses ou bourgeon dormant.

Maladie de Épilobes (Epilobium canum)

Limaces et escargots. Surveiller également tout signe de rouille, maladie fongique, oïdium, et mildiou, qui sont tous très courants.

Croissance de Épilobes (Epilobium canum)

Sous-arbrisseaux annuels, biannuels, vivaces (herbacés et semi-persistants), et semi-persistants, courants sur des sites perturbés des régions tempérées. L’Epilobium offre les meilleurs résultats en plein soleil ou mi-ombre. L’espèce alpine peut avoir besoin d’ombre au milieu de la journée. En raison de son développement rapide, elle offre les meilleurs résultats dans les jardins sauvages. Sinon, elle peut devenir une mauvaise herbe. Certaines espèces de jardin s’adaptent bien aux jardins rocailleux et aux bordures. E. glabellum est une plante excellente pour les platebandes.

Besoins de Épilobes (Epilobium canum)

L’épilobe à feuilles étroites n’est pas difficile en termes de sol mais elle exige un arrosage modéré jusqu’à ce qu’elle soit établie. Meilleurs résultats sur un sol bien drainé, riche en humus.

Épilobes (Epilobium canum) - Bon à savoir

L’Epilobium angustifoium ayant comme habitude de coloniser les sols brûlés, il s’est développé assez largement sur les sites de bombardements du Londres d’après-guerre.

Où acheter Épilobes ?

Vous souhaitez acheter Épilobes ?

Visitez notre site partenaire en cliquant ici !

Photos de la communauté
A lire sur Jardin et Maison