A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Prunus cerasifera

Myrobalan

Myrobalan (Prunus cerasifera) - Photos de la communauté

plusCliquez ici pour ajouter une photo de Prunus cerasifera

A noter : Vous devez être propriétaire de la photo postée et elle ne doit pas être soumise à droits d'auteur.

Jardin et Maison ne saurait être responsable de photos postées enfreignant cette règle

Myrobalan (Prunus cerasifera) - Description

Le Myrobalan ou Prunier-cerise (Prunus cerasifera), parfois appelé Prunier myrobalan, est un arbre fruitier de la famille des Rosaceae. Le Prunier myrobalan est un arbuste de 5 à 8 mètres de hauteur, au feuillage vert brillant sur le dessus, mat au revers (pourpre foncé pour la forme Pissardii) et qui fleurit de la fin de l'hiver jusqu'au printemps (février mars).

Nom commun : 

Myrobalan

Type de Plante  : 

Arbre

Cycle  : 

Vivace

Largeur maximum : 

760 cm

Hauteur maximum : 

760 cm

Couleur des fleurs  : 

Rose Blanc

Couleur des feuilles  : 

Vert

Température : thermometre froid -26°Cthermometre chaud 42°C

Ensoleillement : texte alternatiftexte alternatiftexte alternatiftexte alternatif

Besoin en eau : texte alternatiftexte alternatiftexte alternatiftexte alternatiftexte alternatif

Myrobalan (Prunus cerasifera) - Prix

Myrobalan (Prunus cerasifera) - Entretien

Floraison de Myrobalan (Prunus cerasifera) : 

Des fleurs roses ou blanches à cinq pétales (ou doubles) apparaissent souvent en grosses grappes arrondies ou allongées, prolongées de fruits ovoïdes.

Multiplication de Myrobalan (Prunus cerasifera) : 

Semer les graines en plein air à l'automne, dans des pots. Propager des espèces à feuilles caduques à partir de boutures de bois vert en été. Les espèces à feuilles persistantes peuvent être propagées par boutures semi-mûres en plein été.

Maladie de Myrobalan (Prunus cerasifera) : 

Cicadelles, nématodes, cochenilles, chenilles, foreurs, pucerons et ériophyides. Parmi les autres problèmes, on trouve l'oïdium, la cloque des feuilles, les lésions, le feu bactérien, le pourridié dû à un champignon, le chancre, la galle du collet, le virus de la mosaïque et le virus «ringspot ».

Croissance de Myrobalan (Prunus cerasifera) : 

De nombreuses espèces d'arbres et d'arbustes à feuilles caduques et persistantes. Utilisé comme ornement et pour les fruits. Feuilles soit pointues, soit ovales.Les espèces à feuilles persistantes poussent mieux en plein soleil ou mi-ombre. Les plantes à feuilles caduques apprécient le plein soleil. Les plantes ont souvent une courte durée de vie.Les espèces buissonnantes, comme le P. laurocerastus et le P. lusitanica donnent d'excellents résultats comme écran ou couvre-sol. D'autres espèces, y compris le P. cerasifera, le P. incisa et le P. spinosa font de bonnes haies. Les arbustes agrémentent joliment une bordure ou un mur.

Besoins de Myrobalan (Prunus cerasifera) : 

Adaptable aux sols humides, dès l'instant qu'ils sont bien drainés. Le P. laurocerastus peut devenir chlorotique dans les sols peu profonds et alcalins.

Myrobalan (Prunus cerasifera) - Bon à savoir

Le P.americana, le P. maritima et le P. tomentosa produisent les fruits les plus consommés. Les feuilles et les fruits de certaines espèces sont toxiques pour les humains et peuvent causer des graves maux d'estomac en cas d'ingestion.

Où acheter Myrobalan ?

Vous souhaitez acheter Myrobalan ?

Visitez notre site partenaire en cliquant ici !

Note : 
Soyez le premier à noter
A lire sur Jardin et Maison