A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Quercus virginiana

Chêne

Chêne (Quercus virginiana) - Photos de la communauté

plusVous avez une photo de Quercus virginiana ? Cliquez ici pour l'ajouter

A noter : Vous devez être propriétaire de la ou des photos postées et elle(s) ne doit(vent) pas être soumise(s) à droits d'auteur.

Jardin et Maison ne saurait être responsable de photos postées enfreignant cette règle

Chêne (Quercus virginiana) - Description

Quercus virginiana est une espèce de chênes à feuilles persistantes de la famille des Fagaceae. C'est une espèce du Sud des États-Unis.

Nom commun : 

Chêne

Type de Plante  : 

Arbre

Cycle  : 

Vivace

Largeur maximum : 

3 050 cm

Hauteur maximum : 

2 285 cm

Couleur des fleurs  : 

Marron

Couleur des feuilles  : 

Vert

Température : thermometre froid -15°Cthermometre chaud 42°C

Ensoleillement : texte alternatiftexte alternatiftexte alternatiftexte alternatif

Besoin en eau : texte alternatiftexte alternatiftexte alternatiftexte alternatiftexte alternatif

Chêne (Quercus virginiana) - Entretien

Floraison de Chêne (Quercus virginiana) : 

Les fleurs de chênes sont discrètes, mais elles ont fini par évoluer vers des glands de différentes formes et tailles.

Multiplication de Chêne (Quercus virginiana) : 

Les chênes peuvent être plantés à partir de glands ou transplantés par boutures de jeunes arbres. Sélectionner plusieurs glands tombés qui sont brillants et ronds. Retirer les cupules. Creuser un trou de 15 cm de profondeur et 15 cm de large. Remplir le trou jusqu'à ce qu'a ce que l'on puisse planter tous les glands horizontalement et de façon à ce qu'ils soient recouverts de 2,5 cm de terre. Lorsque les glands ont germé, sélectionner la plus forte plantule et éliminer toutes les autres glands qui ont germé. Cette procédure permet de meilleures chances de survie puisque les oiseaux peuvent cueillir des glands. Pour transplanter, il est important d'arroser la bouture pendant 6 semaines, le temps que les racines puissent se rétablir. Le meilleur moment pour transplanter est l'automne ou l'hiver.

Maladie de Chêne (Quercus virginiana) : 

Les chênes et leurs glands fournissent de la nourriture pour un réseau complexe d'insectes et d'animaux. Comme la plupart des chênes sont assez grands, les pulvérisateurs manuels utilisés par les jardiniers amateurs peuvent s'avérer inefficaces. Consulter un arboriculteur est la meilleure option en la matière. Les chenilles du bombyx du chêne peuvent être un problème si de fortes infestations se produisent pendant plusieurs années consécutives. Le champignon de la racine du chêne (Armillaria) peut poser un problème, mais peut être tenu à l'écart par des étés chauds et secs et des hivers froids. Plus récemment, un champignon a été reconnu (Phytophthera ramorum) pour infecter et tuer des chênes. La maladie qui en découle est connue comme mort subite du chêne car peu de symptômes sont visibles de l'extérieur avant la mort de l'arbre. Le champignon qui provoque la maladie a de nombreuses plantes hôtes qu'il peut tuer, ou pas. Ses spores sont dispersées par le vent et éclaboussées par les gouttes de pluie. Une plante hôte en particulier, qui semble avoir une relation mortelle avec les chênes des côtes, est le laurier de Californie (Umbellularia californica).

Croissance de Chêne (Quercus virginiana) : 

Le Quercus étant une espèce d'arbres et d'arbustes si vaste, il y a de nombreux besoins de croissance. Il est préférable de comprendre d'où votre chêne est originaire et d'essayer d'imiter ce climat et régime d'arrosage.

Besoins de Chêne (Quercus virginiana) : 

Comme il y a tellement de chênes de différentes régions du monde, il est préférable d'essayer d'imiter les précipitations de la région d'origine de votre chêne. Par exemple: le Q. agrifolia est originaire de Californie du Sud; il ne demande aucune irrigation en été mais peut nécessiter une certaine irrigation en hiver si celui-ci est exempt de précipitations pendant de longues périodes.

Chêne (Quercus virginiana) - Bon à savoir

Le nom du genre Quercus dérive du produit agricole qui est récolté d'une espèce, le Quercus suber, alias chêne-liège. Le liège du chêne-liège est relativement épais et peut être défolié sans porter préjudice pour autant à l'arbre. En outre, le nom de l'espèce «suber» est dérivé du composé présent dans le liège et qui lui donne ses qualités particulières. Ce composé est appelé subérine.

Où acheter Chêne ?

Vous souhaitez acheter Chêne ?

Visitez notre site partenaire en cliquant ici !

Avant que vous ne partiez, ça vous dit un petit cadeau ?

Pour en profiter, notez l'article et le cadeau apparaitra comme par magie !

Note : 
Soyez le premier à noter
A lire sur Jardin et Maison