A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Rubus loganobaccus

Mûre de Logan

Mûre de Logan (Rubus loganobaccus) - Photos de la communauté

plus
Cliquez ici pour ajouter une photo de Rubus loganobaccus

A noter : Vous devez être propriétaire de la photo postée et elle ne doit pas être soumise à droits d'auteur.

Jardin et Maison ne saurait être responsable de photos postées enfreignant cette règle

Mûre de Logan (Rubus loganobaccus) - Description

La mûre de Logan (Rubus ×loganobaccus) est une espèce hybrique de ronce issue probablement du croisement naturel entre une ronce sauvage (la ronce du Pacifique, Rubus ursinus) et le framboisier (Rubus idaeus).

Nom commun : 

Mûre de Logan

Type de Plante  : 

Plante grimpante Comestible

Cycle  : 

Vivace

Largeur maximum : 

245 cm

Hauteur maximum : 

245 cm

Couleur des fleurs  : 

Blanc

Couleur des feuilles  : 

Vert

Température : thermometre froid 0°Cthermometre chaud 36°C

Ensoleillement : texte alternatiftexte alternatiftexte alternatiftexte alternatif

Besoin en eau : texte alternatiftexte alternatiftexte alternatiftexte alternatiftexte alternatif

Mûre de Logan (Rubus loganobaccus) - Prix

Mûre de Logan (Rubus loganobaccus) - Entretien

Floraison de Mûre de Logan (Rubus loganobaccus) : 

Fleurit à la fin du printemps, donc le givre n'est habituellement pas une menace.

Multiplication de Mûre de Logan (Rubus loganobaccus) : 

Prendre des boutures de bois vert des espèces à feuilles caduques en été ou des boutures ligneuses au début de l'hiver. Prendre des boutures semi-mûres d'espèces à feuilles persistantes en été. S'assurer de ne pas planter de mûriers sauvages là où des pommes de terre, aubergines, tomates ou poivrons ont poussé au cours des 3 années précédentes, car l'endroit pourrait contenir de la verticilliose nuisible aux mûriers sauvages.

Maladie de Mûre de Logan (Rubus loganobaccus) : 

Enclin à diverses flétrissures et moisissures, cochenilles, cicadelles et chenilles.

Croissance de Mûre de Logan (Rubus loganobaccus) : 

Cultiver les espèces à feuilles caduques en plein soleil. Cultiver les espèces à feuilles persistantes en plein soleil ou mi-ombre. Les mûriers sauvages prospèrent dans des zones avec de longs printemps doux et de fraîches nuits d'été. Le mieux est de regrouper les mûriers en un treillis en forme de V, ce qui rend la récolte des fruits plus facile.

Besoins de Mûre de Logan (Rubus loganobaccus) : 

Cultiver dans un sol bien drainé et modérément fertile. Les mûriers préfèrent un sol acide. Arrosage peu fréquent. Fournir un paillis pour empêcher la croissance des mauvaises herbes et augmenter la rétention d'eau.

Mûre de Logan (Rubus loganobaccus) - Bon à savoir

Les mûres, framboises et autres sont les fruits avec la concentration d'antioxydants la plus forte, ce qui est principalement dû à leur forte concentration de composés polyphénoliques.Au Royaume-Uni, et selon une superstition, les mûres ne devraient pas être récoltées après le 29 septembre. Après cette date, le diable aurait soi-disant laissé son empreinte en urinant sur les feuilles des ronces. Aussi étrange que cela puisse paraître, cette superstition est encore dans l'air. En octobre, les fruits sont restés sur la tige assez longtemps pour être pourris et infestés d'insectes. Qu'ils soient, ou non, arrosés par l'urine du diable ou pourris, ils ne doivent de toute façon pas être consommés.

Où acheter Mûre de Logan ?

Vous souhaitez acheter Mûre de Logan ?

Visitez notre site partenaire en cliquant ici !

A lire sur Jardin et Maison