A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Veronica spicata

Véronique en Épi

Véronique en Épi (Veronica spicata) - Photos de la communauté

plusCliquez ici pour ajouter une photo de Veronica spicata

A noter : Vous devez être propriétaire de la photo postée et elle ne doit pas être soumise à droits d'auteur.

Jardin et Maison ne saurait être responsable de photos postées enfreignant cette règle

Véronique en Épi (Veronica spicata) - Description

La véronique en épi (Veronica spicata L.) est une petite plante appartenant au genre Veronica et à la famille des plantaginacées selon la classification APG II (les véroniques étaient classées auparavant dans les scrophulariacées). Elle pousse dans les lieux plutôt secs et calcaires, souvent en montagne, et se reconnaît à ses épis bleu-violet portant de nombreuses fleurs.

Pour en savoir plus, faites vous plaisir en vous offrant le guide référence pour les jardiniers !

Nom commun : 

Véronique en Épi

Cycle  : 

Vivace

Largeur maximum : 

35 cm

Hauteur maximum : 

45 cm

Couleur des fleurs  : 

Bleu Rose Blanc

Couleur des feuilles  : 

Vert

Température : thermometre froid -40°Cthermometre chaud 36°C

Ensoleillement : texte alternatiftexte alternatiftexte alternatiftexte alternatif

Besoin en eau : texte alternatiftexte alternatiftexte alternatiftexte alternatiftexte alternatif

Véronique en Épi (Veronica spicata) - Prix

Véronique en Épi (Veronica spicata) - Entretien

Floraison de Véronique en Épi (Veronica spicata) : 

Les inflorescences de petites fleurs sont de couleurs variées y compris le blanc, le rose ou le bleu.

Multiplication de Véronique en Épi (Veronica spicata) : 

Propager à partir de la graine à l’automne. Planter dans des pots sous couche froide (pour la protection et pour garantir la vivacité). Propagation également possible des plantes vivaces par division à l’automne ou au printemps. Pour les sous-arbrisseaux, prélever les boutures herbacées au printemps. V. beccabunga doivent être propagées par division, ou à partir de boutures semi-aoûtées en été.

Maladie de Véronique en Épi (Veronica spicata) : 

Cochenilles. Surveiller également tout signe d’oïdium, rouille, charbon de feuille, pourridié et mildiou.

Croissance de Véronique en Épi (Veronica spicata) : 

Sous-arbrisseaux annuels, vivaces (certains sont aquatiques) et à feuilles caduques. Certains des sous-arbrisseaux sont rhizomateux. La plupart des espèces de véronique des champs offrent de bons résultats en plein soleil à quelques exceptions (V. repens tolère l’ombre). La Véronique fonctionne bien comme bordure herbacée ou mixte. Les espèces de couverture sont adaptées aux jardins rocailleux. Les plantes moins vivaces peuvent être cultivées sous une serre non chauffée ou dans des jardinières.

Besoins de Véronique en Épi (Veronica spicata) : 

Les besoins en arrosage dépendent des espèces ou des variétés plantées. Les espèces pour jardins rocailleux et serres non chauffées préfèrent un sol pauvre à modérément riche, avec un bon drainage. Les véroniques plantées comme bordure offrent de meilleurs résultats sur un sol limoneux, bien drainé mais humide. V. beccabunga doit être plantée sur un sol humide ou dans 12 cm d’eau.

Où acheter Véronique en Épi ?

Vous souhaitez acheter Véronique en Épi ?

Visitez notre site partenaire en cliquant ici !

Note : 
Soyez le premier à noter
A lire sur Jardin et Maison