Organiser mes cultures dans mon potager

Vendredi 14 septembre 2018 | 
MOQUET

potager

L'organisation des cultures au potager : Schématisez votre potager

Commencez par élaborer un schéma de votre futur potager en y dessinant vos différentes parcelles.

Puis, indiquez-y la direction du soleil.

Soit, les zones ensoleillées et ombragées.

Veillez à ne pas oublier de noter si des obstacles sont situés autour de votre potager, ils pourraient empêcher le soleil de briller sur vos futurs cultures.

Ensuite, sélectionnez les légumes de votre choix.

Classez-les selon les listes ci-dessous, et remarquez la quantité de chaque légume que vous tenez à produire (beaucoup, très peu…).

L'organisation des cultures au potager : Les différents types de légume

Les légumes du soleil

Aubergine/melon/piment/poivron/tomate.

Les légumes lents au développement

Ail/betterave/carotte/céleri/choux/concombre/courge/courgette/échalote/fenouil/fève/maïs/oignon de garde/oseille/poireau/potiron/tomate.

Les légumes rapides au développement

Choux-raves/épinard/haricot nain/laitue/navet/oignon blanc (bulbes)/pois/radis/engrais vert rapide (moutarde, phacélie).

L'organisation des cultures au potager : Placez vos légumes

Placez les différents types de légumes selon le soleil et le temps

Vous pouvez alors placer dans vos parcelles les légumes assoiffés de soleil en fonction de son exposition.

Attention à bien espacer vos cultures afin de laisser pénétrer les rayons du soleil. Installez les plus basses cultures sur le pourtour, les plus hautes au milieu.

Méfiez-vous des zones d’ombre, notamment l’après-midi.

Vous pouvez alors placer les légumes à long développement, ils occuperont le plus de place et pendant la plus longue durée.

Pour finir, placez les légumes qui poussent vite.

Mettez-les là où il reste de la place sur votre plan.

Avant de continuer votre article, je vous propose un peu de future lecture...

Suite de votre article

En général, ces légumes n'occupent pas beaucoup d'espace. Ils peuvent même servir de bouche-trou.

Désormais commencer à vous occuper des cultures de votre potager.

Mais uniquement ceux qui se sèment ou qui se repiquent en ce moment.

Les cultures à éviter

Evitez de cultiver les espèces trop encombrantes comme l’artichaut, la pomme de terre ou encore la courge.

Mais aussi les espèces trop envahissantes comme la menthe ou le topinambour ou les espèces trop lentes à pousser comme le chou de Bruxelles ou le salsifis.

Vous pouvez planter une ou deux espèces de ce genre mais évitez-les, elles ne se cultivent pas en carré.

Il existe d’autres espèces qui ne se côtoient pas.

Voici les plus courantes :

  • La betterave avec les carottes, les tomates et les poireaux
  • Le céleri avec le persil et la laitue
  • Le chou de Chine avec le radis et certains autres choux
  • Les haricots avec les poireaux et les oignons
  • Le poireau avec le chou
  • La poirée avec le poireau
  • Le pois avec les poireaux et les oignons
  • Les radis avec le chou et le navet

L'organisation des cultures au potager : Nourrir ses légumes

Au moment de remplir les coffres, ne cédez pas à la facilité, qui ­serait de n’utiliser que du terreau et du compost, leur irrigation serait presque impossible.

Apportez au moins un tiers de terre de jardin contenant un minimum d’argile, et des matières organiques parfaitement décomposées.

Gardez également présent à l’esprit que le problème numéro un des ­carrés de culture est l’eau, et la capacité de la terre à la retenir.

Bien détremper le substrat plusieurs fois avant de commencer les plantations, en complétant le niveau si nécessaire.

L'alternance et la nourriture dans un potager en carré

Ce mode de culture est aussi très exigeant en éléments nutritifs : les récoltes se succèdent sans arrêt sur une même parcelle.

Pour éviter l’épuisement, il faut apporter des ­matières fertilisantes, bien sûr, mais aussi ne pas puiser le même élément trop longtemps au même endroit.

Le mieux est d’alterner les familles botaniques sur une même parcelle ou sur deux parcelles mitoyennes, ainsi que les catégories alimentaires (racines, feuilles, graines, fruits…), qui ont chacune des ­besoins particuliers et puisent leur nourriture à différents niveaux dans le sol.

Faites vous aider par un jardinier professionnel de Cmonjardinier.com.

C'est ce que j'ai fait et j'en suis vraiment satisfait.

Merci beaucoup de votre visite !

Pouvez-vous me rendre un petit service en donnant une note à cet article ?

En échange de cette note, je vous offre un petit cadeau, alors notez et découvrez votre surprise !

Notez l'article et repartez avec un cadeau  : 
Soyez le premier à noter
Ajouter un commentaire
Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire
Test : Saurez-vous retrouver le nom de ces 10 fleurs ?

quiz nom de fleurSeulement 1% des joueurs ont trouvé les 10 bonnes réponses !

Faites-vous partie de ces 1% ?

Faites le test, trouvez les 10 bonnes réponses et repartez avec un cadeau !

Commencer le Quiz

C'est aussi sur Jardin et Maison