Tout savoir avant d'installer des bambous au jardin

Article proposé par dans la catégorie Aménagement du jardin

 Au sommaire

Tout savoir avant d'installer des bambous au jardin

Planter des bambous

Comment planter les bambous ?

Retirez la touffe du pot en incisant celui-ci si nécessaire. 

Creusez un trou d’un volume égal à deux fois celui de la motte. 

Mouillez la motte et le trou. 

Placez la motte de telle sorte qu’elle reste au même niveau qu’en pépinière. 

Rebouchez le trou avec de la bonne terre, que vous aurez mélangée à un engrais-retard ou à décomposition lente. 

Tassez, arrosez. 

Quand planter les bambous ?

Ne procédez pas durant les mois d’avril à juin, période où sortent les jeunes pousses appelées aussi turions. 

Choisir le bon endroit pour planter ses bambous

Le bambou aime l’abri du vent, bien ensoleillé, dans un sol riche, ne séchant pas vite mais cependant bien drainé. 

Préférez une cour, un angle de murs, l’abri d’une haie ou d’un bosquet d’arbres. 

On dit en général que le bambou pousse partout où prospère le cerisier. 

Quelles précautions prendre avant d'installer des bambous ?

Attention à l’envahissemement si vous avez opté pour un sujet à rhizomes traçants.

Plantez-les dans un gros conteneur, mais il faudra le rempoter dans un plus grand tous les ans. 

Ou creusez une tranchée chaque année et éliminez tout ce qui en dépasse 

25 cm de profondeur sont alors suffisants. Ou tondez régulièrement autour des touffes. 

Ou encore enfoncez une barrière anti racine autour de la plante jusqu’à 50 cm de profondeur : les rhizomes remonteront à la surface comme de petits serpents et vous pourrez les supprimer. 

Paillez à la plantation de vos bambous

Épandez des feuilles sèches autour de la plante. Vous maintiendrez l’humidité dans le sol et protégerez les racines du soleil violent. 

Ensuite, les feuilles tombées naturellement suffiront. 

Pour inciter les racines à rester en profondeur, arrosez les bambous copieusement à la plantation et l’été des premières années. 

Attention, des arrosages légers et répétés sont nocifs, le developpement des racines restant superficiel. 

Soyez patients avec vos bambous ! 

Les bambous n’atteignent leur taille adulte qu’après 2 ans de culture pour les nains, de 3 à 5 ans pour les petits, de 5 à 6 ans pour les moyens, de 10 à 12 ans pour les géants. 

Lorsque les tiges deviennent trop denses, pratiquez l’éclaircissage des tiges âgées de plus de 4 à 5 ans. 

Conservez-les précieusement, elles forment d’excellents tuteurs et ont de multiples usages au jardin

Résistance du bambou au gel et que faire en cas de gel du bambou ?

Froid ? Moi, jamais... ou presque : la plupart des bambous résistent à -20 °C. 

Mais, s’il y a menace de très grands froids, couvrez les racines avec de la laine de verre, ce procédé s'avérera très efficace. 

Votre bambou a gelé ? 

Attendez sagement au moins 2 ans, souvent, les bourgeons et la souche repartent. 

Comment multiplier le bambou

La multiplication du bambou par multiplication des rhyzomes

La multiplication du bambou n'est pas si facile ! 

Pour augmenter vos chances, détachez une grosse motte de terre avec 4 à 6 tiges.

Coupez les rhizomes au sécateur. 

Replantez les vite sans les laisser secher, dans des conditions identiques de profondeur. 

Raccourcissez les tiges d’un tiers, arrosez-les et étendez un paillis pour les protéger du soleil.

Ci-dessous l'exemple d'une multiplication d'un bambou dans un pot.

Vous pouvez voir les turions qui commencent à pousser :

Bambou en pot

Bouturer des bambous

Pour réussir le bouturage des bambous, sélectionnez la bonne tige : trop jeune, elle ne donnerait pas de racines, trop vieille, elle ne pousserait plus. 

L’idéal est une tige de 3 ans. 

Coupez-la en tronçons de 20 à 50 cm de long avec 5 bourgeons au moins. 

Enterrez ces segments dans une terre bien ameublie et légère, les bourgeons tournés vers le haut. 

Arrosez copieusement. 

Installer un bambou sur un balcon, une terrasse ou une véranda

Sur un balcon ou une terrasse, une belle touffe de bambou a fière allure et cache des regards indiscrets. 

Choisissez un sujet à développement moyen, résistant au froid (Phyllostachys aurea, P. humilis, P. nigra, Pseudosasa japonica, Fargesia murielae ou F. nitida). 

Placez-le dans un gros pot (au minimum 50 litres) dont la taille sera supérieure à celle de la motte. 

Prévoyez un arrosage automatique en cas d’absence à la belle saison. 

Protégez vos bambous en pots contre le gel en les entourant de plaques de polystyrène ou de plastique à bulles sur plusieurs épaisseurs... 

Recouvrez la terre d’une épaisse couche de paille ou de feuille mortes. 

Dans une véranda ou une pièce très lumineuse, vous pouvez opter pour des espèces plus sensibles au froid, comme Bambusa ‘Alphonse Karr’ ou B. ‘Golden Goddess”, ou pour des bonsaïs : Bambusa ventricosa, Pleioblastus pumilus, Pseudosasa japonica. 

Utiliser le bambou en haie

Les bambous peuvent apporter très rapidement une jolie haie brise-vent. 

Couchez une canne de bambou dans une tranchée. 

Recouvrez-la de terre. Arrosez-la régulièrement : une pousse apparaîtra bientôt au niveau de chaque nœud. 

Vous obtiendrez en quelques années une haie de 2 ou 3 m de haut.

Choisir la bonne espèce de bambou pour votre jardin

Les bambous nains

Les bambous nains sont de taille inférieure à 1,50 m, à couper court tous les 1 ou 2 ans, en mars, avant la sortie des jeunes tiges. 

Excellents couvre-sol pour les plus petits. 

Arundinaria atropurpurea (-18 °C), tiges pourprées, de 18 à 20 cm ; 

Pleioblastus distichus (--18 °C), vert brillant, 50 cm ;

P. fortunei variegata (-20 °C), panache de blanc, de 80 cm à 1 m ; 

P. pumilus (-20 °C), aime la mi-ombre, 80 cm ; 

P. viridistriatus auricoma (-22 °C), doré, de 80 cm à150m; 

P. v. vagans (-24 °C), marginé de blanc en hiver, de 80 cm à 1 m. 

Les bambous moyens

Les bambous moyens ont une hauteur entre 3 et 9 m, et peuvent former des bosquets ou des haies. 

Phyllostachys aurea (-20 °C), résiste bien à la sécheresse, de 5 à 9 m ; 

P. aureosulcata (-20 °C), raie jaune à chaque nœud, de 6 à 9m ; 

P. flexuosa (-18 °C), branches souples, de 6 à 9 m. 

P. humilis (-20 °C), petit et gracieux, de 3 à 5 m. 

P. nigra (-18 °C), tiges noires au bout de 3 ans, de 5 à 8 m ; 

P. viridiglaucescens ( -22 °C), tiges vertes très droites, de 5 à 9 m ; 

Pseudosasa japonica (-24 °C), résiste à la sécheresse mais devient une pompe à eau sur les plateaux absorbants.

Les bambous géants

Les bambous géants font entre 10 et 20 m de haut et ces bambous peuvent remplacer des arbres. 

Phyllostachys bambusoides (-18 °C), tiges vertes, bois dur, de 18 à 20 m; 

P. nigra boryana (-20 °C), aime le soleil, tiges tachées de brun, en peau de panthère, 16 à 18 m ; 

P. viridis mitis (-18 °C), tige verte sinueuse, décorative, de 14 à 16 m ; 

P. v. sulphurea (-18 °C), tiges qui deviennent jaunes, superbe, 15 m. 

Voilà, vous savez tout, ou presque sur les bambous !

Avant que vous ne partiez, ça vous dit un petit cadeau ?

Pour en profiter, notez l'article et le cadeau apparaitra comme par magie !

Notez l'article et repartez avec un cadeau  : 
Moyenne des avis : 4.2 (5 votes)
Sur le même thème
A propos de Christophe

Ce que j'aime avant tout, c'est être dehors, profiter de la nature et du soleil quand il ose montrer ses rayons dans ma belle région nantaise.

Alors dès que je peux jardiner, bricoler ou même juste admirer les lègumes de mon potager, je ne m'en prive pas !

La photo est une autre de mes passions et, vous l'aurez compris, elle s'inscrit totalement dans mon envie de nature, notamment au travers des photos macros de plantes ou d'insectes.

L'appareil photo est mon fidèle ami pour immortaliser mes bricolages à la maison, mes réalisations au jardin ou au potager et ainsi pouvoir en faire des tutos pour aider ou donner des idées aux visiteurs de Jardin et Maison.

Alors vous l'aurez compris, ce site me ressemble, il réunit quelques unes de mes passions, mais est également une invitation à venir les partager si vous aussi, vous vous reconnaissez dans ce portrait.

Ajouter un commentaire
Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire