Les sept principes de base du bouturage

Article proposé par dans la catégorie Univers du bouturage

 Au sommaire

bouturage eau de saule

Je ne sais pas vous, mais moi j'adore quand c'est gratuit, et rien de mieux que le bouturage pour obtenir des plantes gratuitement !

Aujourd'hui, je vais vous donner les 7 principes de base du bouturage !

1 - Opérer à la bonne époque

Opérez à la bonne époque, qui se situe en règle générale de la fin du printemps au milieu de l'été.

Arrêtez dès que les couleurs d'automne s'annoncent.

Evitez la période de la première floraison et des remontées florales, les hormones des cellules sont alors occupées à autre chose qu'à faire des racines.

2 - Tailler votre tige sous un oeil

Taillez sous un oeil (un bourgeon latent), car cette zone, contenant plus d'hormones naturelles, émet plus facilement des racines.

3 - Favoriser la reprise avec une hormone de bouturage

Utilisez une hormone d'enracinement.

Secouez bien le surplus, un excès d'hormone peut inhiber le développement des racines.

Conservez cette hormone 1 an, pas plus, et bien au sec !

Vous pouvez également utiliser de l'eau de saule, je vous apprends comment faire dans cet article concacré au bouturage par eau de saule.

4 - Adopter le bon substrat pour favoriser la production de racines

Assurez un excellent drainage plus la bouture est tendre, plus le mélange doit contenir de sable (stérilisé si possible).

5 - La bonne température

Offrez de la chaleur de fond plus la bouture est tendre, plus elle apprécie la chaleur (18 °C pour une pousse herbacée, de 13 à 16 °C pour une bouture semi-aoûtée).

Ombrez la bouture doit être à l'abri du soleil.

6 - La bonne humidité

Maintenez une humidité constante, proche de 100% aussi bien dans le sol que dans l'air.

(arrosez en pluie fine, pulvérisez, placez en serre, en châssis, en miniserre...)

7 - Favoriser les espèces faciles à bouturer

Multipliez des espèces faciles, vous aurez plus de chances de réussir.

Les meilleures plantes à bouturer dans l'eau sont aglaonéma, coléus, impatiens. lierre, plectranthe, scindapsus, syngonium, pour les plantes d'intérieur laurier-rose à l'extérieur.

Avant que vous ne partiez, ça vous dit un petit cadeau ?

Pour en profiter, notez l'article et le cadeau apparaitra comme par magie !

Notez l'article et repartez avec un cadeau  : 
Moyenne des avis : 5 (4 votes)
Sur le même thème
A propos de Christophe

Ce que j'aime avant tout, c'est être dehors, profiter de la nature et du soleil quand il ose montrer ses rayons dans ma belle région nantaise.

Alors dès que je peux jardiner, bricoler ou même juste admirer les lègumes de mon potager, je ne m'en prive pas !

La photo est une autre de mes passions et, vous l'aurez compris, elle s'inscrit totalement dans mon envie de nature, notamment au travers des photos macros de plantes ou d'insectes.

L'appareil photo est mon fidèle ami pour immortaliser mes bricolages à la maison, mes réalisations au jardin ou au potager et ainsi pouvoir en faire des tutos pour aider ou donner des idées aux visiteurs de Jardin et Maison.

Alors vous l'aurez compris, ce site me ressemble, il réunit quelques unes de mes passions, mais est également une invitation à venir les partager si vous aussi, vous vous reconnaissez dans ce portrait.

Ajouter un commentaire
Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire