Comment bien planter du gazon

Article proposé par dans la catégorie Univers de la pelouse

 Au sommaire

Planter du gazon

Faire un semoir maison.

Faites des trous dans une grosse boite de conserve propre.

Calculez le calibre des trous en fonction des plus grosses graines que vous aurez à semer.

Ce semoir de fortune vous servira également à épandre de l'engrais en poudre, des granulés de traitement, du sable, de la chaux sur sol acide...

Quelle quantité de gazon pour quelle surface ?

Semez 30 g de graines par mètre carre en insistant un peu plus sur tout périmètre qui doit être plus dense.

Si vous ne visualisez pas le rendu, délimitez 1 m2, pesez 30 g de graines et semez en deux passages croisés pour augmenter les chances d'une meilleure répartition.

Utilisez un semoir pour les grandes surfaces.

Préférez des arrosages longs et espacés qui permettent au gazon de développer ses racines plus profondément.

Arrosez de préférence le soir, pour diminuer la déperdition d'eau par évaporation.

Lorsque vous appliquerez un engrais riche en azote, spécial pour gazon, procedez toujours sur sol humide (un apport sur sol sec risque de brûler les racines).

L'engrais peut aussi contenir du désherbant, ce qui évite un épandage supplémentaire.

Mais sâchez que des tontes rases répétées éliminent aussi bien les herbes indésirables autres que les graminées.

Il vaut mieux oublier le gazon dans le cas d'une ombre forte

Dans ce cas, ayez plutôt recours aux plantes couvre-sol comme les pervenches, lierres, millepertuis, Lamitum, Pacbysandra... 

En ombre légère, en revanche, un mélange pour ombre vous donnera une verdure honnête à ne pas trop piétiner.

Un gazon pour la sécheresse. 

Outre les mélanges spéciaux de graminées, vous pouvez vous procurer le kikuyu, assez grossier d'aspect mais très résistant.

Plus fin, le gazon de Manille résiste à la chaleur comme au piétinement.

Aérez votre pelouse

Utilisez des patins aérateurs pour éviter que les déchets de tonte ne forment un feutrage à la surface du gazon. 

Faites suivre ce nettoyage d'un bon apport de terreau additionné d'un engrais azoté.

Une autre solution consiste à se servir d'une fourche-bêche.

Enfoncez ses dents, avec le pied, à espaces réguliers, le plus profondément possible en faisant un mouvement de va-et-vient pour agrandir les trous.

Après ce traitement de choc, arrosez ou attendez la pluie et donnez de l'engrais (résultat spectaculaire assuré).

Une bordure de gazon à changer ?

Découpez un rectangle incluant la partie abimée.

Retournez-le de façon que la partie abimée se retrouve à l'intérieur de la pelouse.

Ressemez si besoin. 

La plaie se refermera bien vite !

Dans un jardin sauvage, optez pour une pelouse fleurie de graines annuelles (bleuets, coquelicots, marguerites)

Vous n'aurez qu'à tondre ou à faucher courant juillet-août, après fructification de ces fleurs.

Tracez des allées permettant la circulation et tondez-les régulièrement.

C'est d'une grande facilité, pour un grand gain de temps et un effet rustique décoratif.

Réparer un petit bout de gazon

Semez apres avoir griffé le sol humide.

Placez dessus une fine couche de gaze (pansement) et maintenez-la au sol avec de petits morceaux de fil de fer.

Cette gaze retiendra l'eau, éloignera les oiseaux, évitera le piétinement et filtrera les rayons solaires.

Les graines se développeront au travers et elle pourrira dans l'année.

Bien choisir son gazon

Un gazon est constitué d'un mélange de graminées très perses.

Choisissez les graines en fonction du type de gazon souhaité.

  • un gazon fin purement décoratif à pousse lente et tontes espacées
  • un gazon supportant un piétinement léger, à tontes moyennes
  • un gazon rustique supportant le piétinement intensif (jeux, sport), à tontes fréquentes.

Avant d'acheter votre mélange, lisez bien les indications portées sur l'emballage ou demandez conseil au revendeur.

Pour de grandes surfaces particulières (sol calcaire, bord de mer...), il est possible de se faire composer un mélange à la demande.

Le gazon synthétique comme ultime recours

Dans certains cas, il peut être intéressant de placer du gazon synthétique.

Parfait lorsque le gazon ne pousse pas ou quand vous n'avez pas envie d'entretenir votre pelouse.

Finies les tontes au printemps et la mousse invasive !

Prix du gazon

Notez l'article  : 
Moyenne des avis : 5 (1 vote)
A propos de Christophe

Portrait de ChristopheCe que j'aime avant tout, c'est être dehors, profiter de la nature et du soleil quand il ose montrer ses rayons dans ma belle région nantaise.

Alors dès que je peux jardiner, bricoler ou même juste admirer les légumes de mon potager, je ne m'en prive pas !

La photo est une autre de mes passions et, vous l'aurez compris, elle s'inscrit totalement dans mon envie de nature, notamment au travers des photos macros de plantes ou d'insectes.

L'appareil photo est mon fidèle ami pour immortaliser mes bricolages à la maison, mes réalisations au jardin ou au potager et ainsi pouvoir en faire des tutos pour aider ou donner des idées aux visiteurs de Jardin et Maison.

Alors vous l'aurez compris, ce site me ressemble, il réunit quelques unes de mes passions, mais est également une invitation à venir les partager si vous aussi, vous vous reconnaissez dans ce portrait.

Vous pouvez me contacter via le formulaire de contact, sur linkedInTwitter, Facebook ou Pinterest !

Sur le même thème
Ajouter un commentaire
Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire