Comment réussir un potager en pente ?

Article proposé par dans la catégorie Potager
 

 

 Au sommaire

Cultiver un potager en pente présente d’innombrables avantages. Cependant, ce n’est pas toujours facile. Il faut savoir suivre les mouvements naturels du sol pour bien mettre en valeur tous les végétaux.

Que vous ayez un terrain en pente douce ou raide, y cultiver un potager peut être problématique si vous ne savez pas comment l’aménager. Nous vous livrons nos meilleurs conseils pour aménager le terrain et réussir la culture de votre potager en pente.

Aménager son potager en pente

Vous devez bien connaître votre terrain et toutes les contraintes qu’il peut présenter. Vous devez prendre en considération plusieurs éléments, comme :

  • La profondeur du sol ;
  • L’angle de stabilité du terrain :
  • Le risque de glissement de terrain ;
  • L’exposition du terrain (sud, nord…) ;
  • L’éventuel recours à un professionnel.

Une fois que vous avez la certitude que le sol est stable, vous devrez opter pour une solution d’aménagement : un habillage de la pente sans modifications ou la création de paliers.

Habillage de la pente sans modifications

Si votre terrain n’est pas en pente raide, vous pourrez concevoir un massif paysager en mosaïque. Comme vous êtes en pente, vous aurez une des plus belles vues. Vous pouvez habiller la pente en utilisant des plantes couvre-sol : elles possèdent des racines qui stabiliseront le sol et feront en sorte de limiter l'écoulement de l’eau et l’érosion. Si vous avez une pente forte, commencez plutôt par poser une bâche de plantation avant d’entamer l’habillage avec des végétaux. De cette manière, vous stabiliserez le sol, et l’eau pourra quand même s’infiltrer. Essayez de profiter au maximum de ce que vous offre la nature : si le terrain de votre potager présente des cailloux ou des pierres, vous pouvez les placer de manière à créer une rocaille qui fait très naturel. Cette rocaille ne sera pas qu’esthétique, puisqu’elle permettra de stabiliser le terrain. Pour une touche de fantaisie, vous pouvez mettre en place un système de ruisseau ou de cascade. Vous avez la possibilité de créer divers décors végétaux.

Création de paliers

Si vous faites le choix de créer des paliers, vous devrez niveler (aplanir et égaliser) la pente du terrain en effectuant l’aplanissement sur plusieurs niveaux consécutifs.

Chaque niveau doit être assisté par un système de soutènement. Pour lutter efficacement contre l’écoulement de l’eau et l’érosion, les paliers doivent être perpendiculaires à la pente.

Essayez de créer des niveaux uniquement avec la terre que vous avez, sans avoir à en acheter ou à en évacuer.

Basez-vous sur la hauteur de la pente pour choisir un nombre de paliers.

Si vous allez réaliser les paliers vous-même, il vaut mieux commencer par le haut de la pente.

Les paliers les plus éloignés de la maison sont plus adaptés aux plantes d’ornement, car c’est une partie où vous n’irez pas souvent.

À l’inverse, les paliers proches de la maison demandent plus d’entretien et sont plus adaptés pour le potager.

Il vous suffit de vous fier à la nature du sol et au climat pour investir de plantes votre potager.

Les recommandations à suivre pour la réussite d’un potager en pente

Il peut être difficile de cultiver un potager en pente. Vous devez toujours être vigilant en ce qui concerne l’érosion, la répartition des engrais ou le ravinement.

Cependant, il y a des gestes à adopter pour réussir la culture de son potager en pente :

  • Faire attention à l’arrosage ;
  • Toujours suivre les courbes du niveau ;
  • Faire un labourage dans le bon sens.

Votre potager peut être touché par l’érosion : suite à l’arrosage ou la pluie. Les terrains en pente ont souvent ce point faible, mais il y a des solutions pour limiter l’érosion.

Vous pouvez recourir à un arrosage goutte à goutte pour une faible et régulière diffusion de l’eau.

Faites attention à planter vos légumes de façon perpendiculaire à la pente en faisant attention à suivre le mouvement du sol.

Si tous les rangs de votre potager sont disposés à l’horizontale, ils retiendront mieux d’eau, ce qui réduira les risques de ravinement.

Il est aussi important de labourer régulièrement la terre, sinon elle sera entraînée vers le bas à cause des écoulements d’eau.

Labourez toujours en commençant toujours par le sommet de la pente et en remontant la terre vers le haut.

 

Comment réussir un potager en pente ? - Explications vidéo

Je note cet article, je gagne un cadeau
Moyenne des avis : 5 (1 vote)
Article proposé par dans la catégorie Potager

Publié le Samedi 5 février 2022 (mis à jour le Samedi 5 février 2022)

Sur le même thème
A propos de Christophe

Portrait de ChristopheCe que j'aime avant tout, c'est être dehors, profiter de la nature et du soleil quand il ose montrer ses rayons.

Alors dès que je peux jardiner, bricoler ou même juste admirer les légumes de mon potager, je ne m'en prive pas !

La photo est une autre de mes passions et, vous l'aurez compris, elle s'inscrit totalement dans mon envie de nature, notamment au travers des photos macros de plantes ou d'insectes.

L'appareil photo est mon fidèle ami pour immortaliser mes bricolages à la maison, mes réalisations au jardin ou au potager et ainsi pouvoir en faire des tutos pour aider ou donner des idées aux visiteurs de Jardin et Maison.

Alors vous l'aurez compris, ce site me ressemble, il réunit quelques unes de mes passions, mais est également une invitation à venir les partager si vous aussi, vous vous reconnaissez dans ce portrait.

Vous pouvez me contacter via le formulaire de contact, sur Twitter, Facebook ou Pinterest !

 
Ajouter un commentaire
Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire