8 façons d'économiser l'eau dans votre jardin

Article proposé par dans la catégorie Arrosage et irrigation

 Au sommaire

Peu importe où vous vivez, l'eau est un bien précieux. 

Aucun endroit n'est à l'abri de la sécheresse, il est donc judicieux de se préparer à l'inconnu en rendant son jardin résistant aux conditions de sécheresse !

Même si vous n'avez pas à faire face à la sécheresse maintenant, la pluie peut s'arrêter à tout moment et nous pouvons faire face à des canicules répétées comme ces deux derniers étés.

Aidez votre jardin à utiliser moins d'eau et à économiser de l'argent grâce à ces 8 conseils très simples :

1 - Dites "oui" au paillage.

Appliquez une couche d'environ 5 cms de paillis organique comme du BRF (Bois Raméal Fragmenté), de la paille de pin ou des feuilles coupées sur les planches de plantation. 

Les gens pensent parfois au paillis comme une dépense et un travail supplémentaires mais le paillis est la première chose que vous pouvez faire pour préserver l'humidité du sol, empêcher l'évaporation et améliorer l'environnement pour la croissance des racines. 

Le paillis permet également de réduire les mauvaises herbes, qui sont en concurrence avec vos fleurs et autres plantes pour l'humidité. 

De plus, le paillis se décompose et améliore le sol, lui permettant d'absorber plus d'eau.

8 façons d'économiser l'eau dans votre jardin

2 - Choisissez des plantes qui ne craignent pas la sécheresse.

Certaines plantes offrent des indices visuels qu'elles résistent mieux à la sécheresse que d'autres.

Cherchez des plantes qui ont des feuilles poilues, qui travaillent pour minimiser l'évaporation. 

Ou ajoutez des plantes succulentes, dont les feuilles sont grasses et juteuses et qui sont capables de stocker l'eau. 

N'oubliez pas que toute nouvelle plante que vous mettez dans le sol - même si elle résiste à la sécheresse - doit être arrosée régulièrement jusqu'à ce qu'elle se soit établie pendant la première ou les deux premières années.

3 - Faites des recherches sur les plantes indigènes.

Les plantes indigènes sont adaptées aux conditions locales du sol et aux niveaux de pluie où elles poussent habituellement. 

Faites une recherche sur Internet pour savoir ce qui est indigène dans votre région.

Visitez les jardins botaniques et les arboretums, consultez les sociétés de plantes indigènes qui proposent des listes de plantes et n'hésitez pas à demander conseils aux vendeurs des jardineries ou pépinières.

4 - Profitez au maximum de ce que la nature vous offre.

Récupérez l'eau en raccordant un récupérateur de pluie à la gouttière de votre maison ou de votre cabanon. 

Les citernes pluviales ont un trou sur le dessus pour que l'eau puisse s'écouler et un robinet d'arrosage en bas où vous placez votre arrosoir pour le remplir. 

Vous pouvez en acheter un ou en fabriquer un ; consultez les agences locales de l'environnement ou de l'eau pour obtenir des cours ou des fiches d'instructions. 

Assurez-vous que le trou de prise d'eau est recouvert d'une grille à mailles fines pour éviter les débris et les moustiques qui se reproduisent.

Surélevez votre récupérateur sur des blocs afin de pouvoir remplir votre arrosoir facilement, car le système est alimenté par gravité.

8 façon d'économiser l'eau

5 - De l'eau le matin.

L'eau s'évapore moins vite quand elle est froide. 

L'arrosage en début de journée donne également à la plante l'eau dont elle a besoin pour résister à la chaleur de la journée à venir. 

Conseil supplémentaire : utilisez une tête de pulvérisation avec un interrupteur marche/arrêt afin de ne pas gaspiller l'eau lorsque vous passez d'un récipient ou d'un pot à l'autre. 

De plus, l'arrosage du matin donne aux feuilles des plantes la possibilité de sécher, ce qui réduit le risque de maladies fongiques qui se développent dans des conditions humides ou mouillées.

6 - Utilisez des tuyaux d'arrosage, l'irrigation au goutte à goutte ou des oyas.

Les tuyaux d'arrosage sont percés de petits trous sur toute leur longueur, ce qui permet à l'eau de s'écouler lentement. 

L'irrigation goutte à goutte et les tuyaux d'arrosage sont plus efficaces que l'arrosage par le haut, car l'eau est directement acheminée vers les racines

On ne gaspille pas l'eau avec un long jet qui s'évapore avant de toucher le sol.

Vous pouvez également utiliser les oyas, ce sont des jarres en terre cuite qui libérent l'eau par capilarité.

8 façons d'économiser l'eau dans votre jardin

7 - Soyez gentil avec votre pelouse.

Demandez au service de vulgarisation de votre coopérative locale quel type d'herbe vous avez, puis coupez-la en conséquence. 

Maintenez l'herbe à la hauteur recommandée la plus haute, et non pas cisaillée au niveau du sol. 

Les brins d'herbe plus longs permettent de se mettre à l'ombre les uns des autres, ce qui réduit l'évaporation. 

Et l'herbe plus courte permet aux graines de mauvaises herbes de s'installer.

8 - Reconsidérez la taille de votre pelouse.

Le gazon a sa place, mais si vous avez constamment du mal à le faire pousser - disons, sous les arbres ou dans une partie de votre jardin où il est difficile de le tondre, comme sur une pente raide, pensez à le remplacer. 

Parfois, il faut se demander pourquoi on se bat contre elle. 

Un couvre-sol résistant à la sécheresse peut être un meilleur choix, ou vous pouvez utiliser et apprécier davantage cette partie de votre cour si vous installez quelque chose comme un foyer ou un terrain de pétanque.

Quel est votre avis sur cet article ?  : 
Soyez le premier à noter
A propos de Christophe

Portrait de ChristopheCe que j'aime avant tout, c'est être dehors, profiter de la nature et du soleil quand il ose montrer ses rayons dans ma belle région nantaise.

Alors dès que je peux jardiner, bricoler ou même juste admirer les légumes de mon potager, je ne m'en prive pas !

La photo est une autre de mes passions et, vous l'aurez compris, elle s'inscrit totalement dans mon envie de nature, notamment au travers des photos macros de plantes ou d'insectes.

L'appareil photo est mon fidèle ami pour immortaliser mes bricolages à la maison, mes réalisations au jardin ou au potager et ainsi pouvoir en faire des tutos pour aider ou donner des idées aux visiteurs de Jardin et Maison.

Alors vous l'aurez compris, ce site me ressemble, il réunit quelques unes de mes passions, mais est également une invitation à venir les partager si vous aussi, vous vous reconnaissez dans ce portrait.

Vous pouvez me contacter via le formulaire de contact, sur linkedInTwitter, Facebook ou Pinterest !

Sur le même thème
Sur le même thème
Ajouter un commentaire
Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire