Pourriture apicale : la maladie de la tomate et de l'aubergine

Article proposé par dans la catégorie Potager

 Au sommaire

La pourriture apicale ou maladie du cul noir

Voici quelques conseils sur la façon d'identifier, de contrôler et de prévenir la pourriture apicale sur vos tomates et plantes de jardin.

Tout d'abord, voici une photo qui représente une tomate atteinte par la pourriture apicale :

pourriture apicale de la tomate

pourriture apicale de la tomate

Comme vous pouvez le voir, la maladie se traduit par une tâche noire dessous le fruit de la tomate. Une tâche de pourriture.

A quoi est due la pourriture apicale ?

C'est un problème commun sur les tomates et les aubergines causés par une faible concentration de calcium dans le fruit. (Le calcium est nécessaire pour la croissance cellulaire normale.)

La pourriture apicale se produit généralement quand il y a de grandes variations d'humidité qui réduisent l'absorption et le mouvement du calcium dans la plante.

Lorsque la demande de calcium dépasse l'offre, les tissus se décomposent et le fruit finit par pourrir.

Comment identifier la pourriture apicale ?

Habituellement, la pourriture apicale survient lorsque le fruit est vert ou à maturation.

Il commence par une petite dépression, région, imbibée d'eau sur l'extrémité apicale du fruit.

Avec l'élargissement de la place, il devient en contrebas et vire au brun noir ou de couleur foncée.

Première étape, retirez le fruit touché car il n'y a pas beaucoup d'autre chose qui peut être fait à ce stade de la maladie.

La clé est la préparation du sol. Il faut maintenir un pH du sol autour de 6,5.

Pour celà, vous pouvez ajouter des coquilles d'oeufs concassées, du gypse, ou la farine d'os afin de d'avoir un apport complémentaire en calcium.

Maintenir un approvisionnement en eau plus uniforme. Utilisez du paillis et/ou irrigation pour éviter le stress de la sécheresse.

Si le temps est pluvieux, assurez-vous que les plantes ont un bon drainage et que la terre sèche ( attention, la plante ne doit pour autant pas manquer d'eau).

Évitez le binage, près des racines des plants de tomates.

Pour les engrais, utiliser l'azote nitrique, pas de l'azote ammoniacal qui a tendance à accentuer le risque de pourriture apicale.

Évitez de trop fertiliser pendant la fructification précoce lorsque la pourriture apicale est plus susceptible de se produire.

Avant que vous ne partiez, ça vous dit un petit cadeau ?

Pour en profiter, notez l'article et le cadeau apparaitra comme par magie !

Je note l'article et je repars avec mon cadeau : 
Moyenne des avis : 4.3 (8 votes)
A propos de Christophe

Portrait de ChristopheCe que j'aime avant tout, c'est être dehors, profiter de la nature et du soleil quand il ose montrer ses rayons dans ma belle région nantaise.

Alors dès que je peux jardiner, bricoler ou même juste admirer les légumes de mon potager, je ne m'en prive pas !

La photo est une autre de mes passions et, vous l'aurez compris, elle s'inscrit totalement dans mon envie de nature, notamment au travers des photos macros de plantes ou d'insectes.

L'appareil photo est mon fidèle ami pour immortaliser mes bricolages à la maison, mes réalisations au jardin ou au potager et ainsi pouvoir en faire des tutos pour aider ou donner des idées aux visiteurs de Jardin et Maison.

Alors vous l'aurez compris, ce site me ressemble, il réunit quelques unes de mes passions, mais est également une invitation à venir les partager si vous aussi, vous vous reconnaissez dans ce portrait.

Vous pouvez me contacter via le formulaire de contact, sur linkedInTwitter, Facebook ou Pinterest !

Sur le même thème
Commentaires
Ajouter un commentaire
Connectez-vous ou inscrivez-vous pour publier un commentaire